Le travail multitâche est un mythe

Commençons par démentir une croyance : le travail multitâche n’existe pas. Ce que fait notre cerveau c’est plutôt jongler entre 2 tâches. Nous travaillons en déplaçant notre attention d’une tâche à l’autre ce qui épuise notre mental. Et si vous changiez cela ?

Le smartphone vient constamment fissurer notre attention dans nos tâches au travail. Un flot continu de mails, appels, sms, notifications nous interpelle et vient nous interrompre dans nos tâches.

Même s’il l’on reste convaincu que l’on peut envoyer un mail et téléphoner en même temps, une fois que l’on a raccroché, on se rend compte surtout qu’il nous manque une partie de la conversation, ou bien que l’on a oublié la pièce jointe du mail…

Jongler entre deux tâches

Croire que l’on peut rédiger un mail et avoir une discussion pertinente en même temps au téléphone est faux. Nous demandons en réalité à notre cerveau de bondir d’une tâche à l’autre. Nous sommes donc ralentis au travail. Consulter ses mails, son téléphone ou être interrompu dans une tâche par un collègue tue votre productivité. 

On a l’impression de ne pas avancer, on souffle, on s’énerve, on a ce sentiment d’être inondé de messages plus ou moins urgents. la sphère professionnelle et personnelle s’entremêlent alors. Le soir, une fois chez vous, votre esprit est encore un peu au travail. Certes vous avez accompli des tâches mais pourtant vous avez cette impression de ne pas être aller vraiment au bout des choses. Comme vous n’étiez pas tout à fait pleinement présent, votre esprit n’a pas imprimé ce moment de flottaison. Déçu de vos performances vous risquez de vouloir en faire plus, de jeter un coup d’oeil à vos mails alors que vous n’êtes plus au travail. C’est une situation qui insidieusement devient propice au burn-out. 

Utiliser un time timer 

Pour ne pas atteindre ce seuil, on vous propose de travailler avec une drôle d’horloge appelée le time timer. C’est un objet que vous pourrez utiliser en suivant une technique pour augmenter sa productivité au travail. L’idée est de mieux gérer son temps au travail grâce à un système de minuterie.

Vous devez travailler sur une seule tâche durant 25 minutes. Pas d’ouverture de mails,de papillonnage sur les réseaux sociaux ou d’envoi de sms, ni d’interruption de collègues (pas simple avouons-le). Vous pouvez aussi porter un casque anti-bruit et prévenir vos collègues de ne pas vous interrompre quand vous portez ce casque.

Pourquoi faire des sessions de 25 minutes au travail sans interruption ? Car c’est la durée moyenne de la concentration optimale de votre cerveau. Après, il a tendance à se perdre et à divaguer.

Après les 25 minutes de temps de travail écoulé, vous obtenez votre pause de 3 à 5 minutes.. Étirements, café, toilettes, musique, méditation en fermant les yeux : vous pouvez vous divertir. Puis vous redémarrez une session de travail de 25 minutes.

Après 4 sessions de 25 mn vous avez le droit à 10-20mn de pause. Vous pouvez ensuite recommencer le rythme des sessions de 25mn de travail. C’est une technique simple mais qui a prouvé son efficacité dans les grandes entreprises  depuis son invention..

Je vous vois venir en prétextant que ce n’est pas vraiment adapté à votre situation. Si vous travaillez à plusieurs dans le bureau assumez l’utilisation du time timer, expliquez même votre nouvelle méthodologie de travail. En apercevant le time timer vos collègues éviteront sûrement de vous déranger durant vos sessions de travail.

Si 25 minutes vous semblent trop peu. Dans ce cas là modifiez le temps mais restez honnête envers vous-même sur le temps efficace d’une session. Si vous avez une profession qui semble ne pas se prêter à cette technique Pomodoro, utilisez-la tout de même pour vos moments de rédaction de mails, de recherche internet… qui peuvent être des moments très chronophages.

Reconnaissez que vous n’avez plus vraiment d’excuse pour vous laisser distraire.